Skip to content

Le CH Alpes-Isère devient le seul opérateur territorial de la psychiatrie sectorisée en Sud-Isère

6 janvier 2017

Le CH Alpes-Isère, établissement spécialisé en psychiatrie situé à Saint-Égrève (Isère), est devenu depuis le 2 janvier 2017 l’opérateur unique de psychiatrie sectorisée pour le territoire couvert par le GHT Alpes-Dauphiné (1), informe son directeur, Pascal Mariotti, dans un communiqué.

En effet, explique-t-il, le transfert des activités d’hospitalisation et ambulatoires du secteur de psychiatrie adulte 38G01 du CHU Grenoble-Alpes (CHUGA) vers le CH est effectif depuis cette date.

« L’unité d’hospitalisation a emménagé au sein du nouveau bâtiment tout récemment mis en service sur le site de Saint-Égrève », poursuit Pascal Mariotti, ajoutant que ce bâtiment regroupe quatre unités de soins, soit 100 lits autour d’un plateau de soins mutualisé.

« Les professionnels du CHU ont été accueillis au CH dans le cadre d’un protocole social établi conjointement », souligne le directeur, rappelant que « cette opération constitue un axe majeur de la recomposition de l’offre territoriale de psychiatrie définie avec l’ARS Rhône-Alpes en 2012 ».

Elle clôture la phase engagée dès 2013 par le transfert du secteur de psychiatrie infanto-juvénile grenoblois I01 et « confirme la position du CH comme seul opérateur du territoire pour les soins sectorisés de proximité à destination des 800 000 habitants du Sud Isère et celle du CHU Grenoble-Alpes pour les activités de recours à vocation universitaire ».

Pascal Mariotti informe que, parmi les prochaines étapes, figure d’une part la conception du projet médical du GHT dans lequel se trouve le CH comme « pilote de la filière des parcours de psychiatrie » et le CHU comme établissement support.

D’autre part, il s’agit d’engager un diagnostic de santé mentale de l’Isère sur la base d’une offre de soins de psychiatrie « plus lisible et plus efficace ». Pour rappel, le GHT Alpes-Dauphiné a travaillé depuis sa création autour de la notion de parcours de soins territoriaux. La définition des parcours de soins relevant de la psychiatrie et du handicap psychique est conduite par le CH, en concertation avec le Chuga et le CH de Saint-Laurent-du-Pont.

Ceci, notamment pour les parcours concernant les troubles de l’humeur, la prise en charge des psychoses chroniques, la psychiatrie du sujet âgé ou encore la prise en charge des patients porteurs de troubles de spectre autistique et plus particulièrement des jeunes patients.

Caroline Cordier,

Hospimedia, 3 janvier 20171

(1)– CHU de Grenoble (établissement support), CH de La Mure, CH de Rives-sur-Fure, CH Alpes-Isère à Saint-Égrève, CH rhumatologique Uriage à Saint-Martin-d’Uriage, CH de Saint-Geoire-en-Valdaine, CH de Saint-Laurent-du-Pont, CH Michel-Perret à Tullins-Fures, CH de Voiron

Source : Santé Mentale – Le CH Alpes-Isère devient le seul opérateur territorial de la psychiatrie sectorisée en Sud-Isère

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :